Influence

Elle était la meilleure dégauchisseuse du bouvetage. Elle avait longtemps travaillé pour le vilebrequin mais la mortaiseuse lui avait récemment fait une varlope plus intéressante. C’est sans doute par trusquinage qu’elle réussissait à faire changer le solin, hésiter dans le tenon. Ainsi, les paumelles basculaient et les grumes étaient incohérentes. 

Écriture d’un texte avec 10 mots inconnus tirés du livre « Le menuisier » de Gaillard et Muron aux éditions Eyrolles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s