Pigé ?

Il faut que tu aimes ça pour piger ça, pigé ? 

Le nouveau pigiste ne pigeait rien. Il parlait pigments quand on parlait papier. Il avait tout juste quitté la pub pour la presse. Il avait été pistonné et ne faisait que pioncer dans la salle de ping pong. Les autres avaient l’impression de se faire pigeonner. Ils ne sont pas devenus potes. Ils sont piégés dans une pitrerie de poème.

Texte dans le cadre d’un jeu d’écriture avec la maison ouverte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s