Երևան

Direction le Matenadaran où des dizaines de manuscrits en arménien, arabe et perse nous enchantent, j’ai enfin trouvé un abécédaire ! La visite me ravive la mémoire : enfant, j’avais un cahier de coloriage avec les lettres ornées de végétaux, où peut-il bien être? qui m’avait offert cela ? Pensant aller à Erebouni, nous prenons le métro qui ressemble à celui de Prague mais nous descendons une station trop tôt : on passe alors voir la nouvelle cathédrale Saint-Grégoire, le marché aux vêtements ainsi qu’aux puces où je m’offre un sac tapissé. Le soir nous dînons dans le superbe “abovyan 12”, un resto bar galerie boutique de souvenirs où je flash sur les tasses à café et les armoires de type vaisselier.

Pour notre dernier jour, nous passons la matinée de l’autre côté du fleuve Hrazdan, au monument au génocide ainsi qu’au musée mais je ne regarde ni ne lis pas tout, c’est dur… je m’achète le livre écrit par une femme qui a fui aux US, peut-être ne le lirai-je jamais… Nous traversons le fleuve par un petit pont au pied du stade et allons déjeuner près du musée d’art moderne pour découvrir ou retrouver des artistes repérés dans les rues de la capitale. Nous faisons un crochet par le marché central afin d’acheter quelques sucreries aux collègues famille et amis.

Nous partons réserver nos places pour l’opéra et profiter d’une pause pour manger un baklava au son d’une répétition d’un concert qui s’installe place de la liberté. L’histoire de Tosca et tous les musiciens sous les lustres de l’Opéra me tiennent 3h, c’est un peu long par moment mais je me prends vraiment au jeu, alors que je ne comprends rien. En sortant, c’est la fin du concert et tout le monde danse sur la place. Les curieux observent sous leurs parapluies. Un dernier tchaï et on embarque en taxi vers l’aéroport où les 3 heures d’attente me permettent de mettre en ordre mes notes, repenser à ces hommes qu’on a croisés et que nous laissons derrière nous. 

C’est l’heure du check-in, c’est l’heure de rentrer chez nous, de dire au revoir. Merci Arménie. Merci mon amour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s